Les bienfaits du sport sur notre cerveau !

Allez les Learningbraineurs, on se bouge pour notre cerveau ! Cette semaine, à l’approche de l’été, nous avons eu envie de vous parler des bienfaits du sport sur notre santé et, particulièrement, sur le bon fonctionnement de notre cerveau. Ben oui, parce que les bénéfices du sport sur notre santé physique, on les connait déjà (même si ça ne motive pas tout le monde à se bouger les fesses… et je ne vise personne, même pas moi…).

Pratiquer une activité physique régulière a de nombreux effets très positifs sur notre santé mentale et cognitive. En effet, le sport joue un rôle bénéfique sur la mémoire, la concentration, les performances scolaires et la protection contre certaines maladies du cerveau mais aussi sur le stress, la confiance en soi et la dépression.

Plus de neurones et de connexions synaptiques

Faire du sport peut nous aider à perdre du poids et gagner des neurones. Qui dit mieux ?

En effet, des études ont montré que, lors de l’activité physique, de nouvelles cellules nerveuses se formaient et que la production de la protéine BDNF (« facteur neurotrophique dérivé du cerveau ») augmentait. Cette protéine, présente dans notre cerveau et l’ensemble de notre corps, permet aux neurones de se développer et à de nouveaux circuits neuronaux de se former.

Production d’hormones

Plus de plaisir et moins de douleurs, ça vous tente ?

Il faut l’avouer, une bonne séance de sport, ça fait un bien fou. Vous avez certainement déjà tous ressenti ce bien-être après vous être dépensés (et si pas, je vous conseille vivement de vous y mettre). Cette sensation est due à la production d’endorphine. Ce neurotransmetteur agit comme un anti-douleur et a un effet euphorisant. Ce sont les séances de « cardio » qui permettraient d’en produire le plus.

La dopamine est également produite en masse pendant un effort physique. Elle permet de diminuer la sensation de fatigue et d’augmenter celle du plaisir. Elle est aussi produite en cas de consommation d’alcool ou pendant l’activité sexuelle (la première étant à consommer avec modération, je le rappelle).

Pour finir, nous sécrétons également plus d’adrénaline et noradrénaline durant une activité sportive. Il s’agit de deux hormones du stress.

Horreur ??? Pourquoi produisons-nous cela ? Je ne ferai plus jamais de sport !

On se calme… Cela a un but très précis en cas d’effort physique. En effet, ces hormones nous mettent en alerte et nous permettent de fournir un effort !

Sport et cognition

L’exercice physique a un impact positif sur la mémoire et la concentration ainsi que sur les fonctions exécutives. En effet, faire 20 minutes d’activité physique avant un cours (ou entre deux cours) permettrait d’augmenter la concentration des élèves, notamment.

De plus, il semblerait, selon plusieurs études, que pratiquer une activité physique régulière augmenterait les performances scolaires (la moyenne scolaire d’enfants pratiquant un sport étant supérieure à celle de ceux qui sont plus sédentaires). Des chercheurs ont également montré que le fait de se sentir efficace, motivé, engagé dans le domaine sportif prédisait positivement les performances scolaires.

Certaines études ont même montré qu’un pourcentage élevé d’enfants sportifs avaient une intelligence « supérieure à la moyenne », ce qui indique que le sport a un effet bénéfique sur la cognition.

Le sport a donc pas mal d’avantages quand on considère que, non seulement, il fatigue un peu nos enfants (ce qui nous permet de souffler un peu… je dis ça, je ne dis rien) mais, en plus, il augmente leur efficacité scolaire et leurs performances cognitives.

Bien-être mental et protection contre certaines maladies du cerveau

Nous avons vu plus haut que le fait de pratiquer un sport avait un impact sur la neurochimie du cerveau. En effet, pendant l’activité physique, notre cerveau sécrète certaines hormones en quantité. Ces hormones (notamment dopamine) agissent sur l’humeur et réduisent l’anxiété. Une activité physique régulière permet même de prévenir contre certaines maladies mentales comme la dépression. De plus, faire du sport augmenterait la confiance en soi.

Notons que des chercheurs affirment que le Yoga, pratiqué régulièrement, entraine des changements cérébraux et que ces changements sont associés à de meilleures performances cognitives (notamment mnésiques) et émotionnelles.

Il est prouvé, également, que faire régulièrement du sport protège de la maladie d’Alzheimer (ou en retarde l’apparition des symptômes) autant que le fait de rester actif intellectuellement. En effet, le déclin cognitif est plus marqué chez les personnes qui sont moins actives. Il pourrait d’ailleurs en être de même dans le cas de la maladie de Parkinson.

Des idées d’activités ludiques et sportives pour occuper nos bambins

Vous avez donc compris tout l’intérêt que vos enfants se bougent (tout comme vous, d’ailleurs, plus de fausses excuses !).

Allez maintenant, il n’y a plus qu’à… A bientôt en pleine forme !

Marie Baccus et Laura Bertleff, pour Learning Brain

Sources:

  1. https://www.frcneurodon.org/comprendre-le-cerveau/a-la-decouverte-du-cerveau/les-activites-physiques/
  2. https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/neurobiologie/pourquoi-le-sport-fait-du-bien-au-cerveau-19618.php
  3. http://mangerbouger.be/L-education-physique-c-est-bon-pour-la-reussite-scolaire#nb1
  4. https://se-realiser.com/lactivite-physique-et-le-cerveau/#:~:text=Faire%20du%20sport%20en%20d%C3%A9but,et%20d’%C3%A9viter%20la%20fatigue.
  5. https://se-realiser.com/lactivite-physique-et-le-cerveau/#:~:text=Faire%20du%20sport%20en%20d%C3%A9but,et%20d’%C3%A9viter%20la%20fatigue.
  6. https://fr.style.yahoo.com/blogs/coach-bien-etre/top-3-des-hormones-stimul%C3%A9es-par-le-sport-071503830.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmJlLw&guce_referrer_sig=AQAAAJG3JNG3ImwVpI0_FiQQQmp8cwQbTeOzDVBxHsp5SIZA8pGmcaBq5YyE5gVv_6bybzN2-SoV_zboq-opymhoOSf_qBV-SAH4H-u6WocbmAnFyFIeskPCCRlMyQZrGqcqB_-itQ0uaoLGdQhgw5bhPe2kFG9s81PkbCwQ6QVSS5n2
  7. https://www.ampd.fr/documents/a3a2781f-d4b6-39df-136b6647c7142c38.pdf
  8. https://orbi.uliege.be//bitstream/2268/11370/1/Garraux-brain-aerobic-exercice-2008.pdf
  9. https://vifamagazine.ca/bouger/activites-familiales/56-idees-de-jeux-actifs-et-amusants-pour-faire-bouger-les-jeunes/
  10. https://www.a-qui-s.fr/le-blog/trucs-et-astuces/activites-sportives-pour-les-enfants-a-faire-a-la-maison-6-idees-geniales/
  11. https://www.pinterest.fr/justinealbaladejo/jeu-sportif-enfant/
  12. https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/des-experts-examinent-les-preuves-que-le-yoga-est-bon-pour-le-cerveau-430330
  13. Lisbet, Adelyne ; Wouters, Géraldine. Impact de la pratique d’une activité sportive régulière extrascolaire sur la performance scolaire. Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Université catholique de Louvain, 2019. Prom. : De Clercq, Mikaël.